Bureau Organisation et Méthodes

Evolution institutionnelle

En 1968, le Président de la République,  Léopold Sédar Senghor,  soucieux d’instaurer une Administration structurée et efficace apte à accompagner le développement économique et social de la jeune nation sénégalaise,  a mis en place, à travers la circulaire n° 86/PR du 1er octobre 1968, une structure d’étude, d’analyse, d’assistance et de conseil dénommée Bureau Organisation et Méthodes (BOM), en ancrage au Secrétariat général de la Présidence de la République.

Au regard de l'évolution du contexte et des changements d'orientation, la trajectoire institutionnelle du Bureau Organisation et Méthodes (BOM) a conduit à des appellations et ancrages institutionnels différents.

En 1992, l'émergence du nouveau management public inspire les décideurs. La Délégation au Management public (DMP), créée par le décret n° 92-658 du 15 avril 1992, remplace le BOM. Elle est rattachée au Ministre délégué auprès du Premier Ministre, chargé de la Modernisation de l’État. Cet ancrage ne changera pas avec la création du ministère de la Modernisation de l'Etat.

En 2008, les orientations s'enrichissent des préocupations relatives à la formation continue des agents de l'Etat. La Direction de l'Assistance technique (DAT), gestionnaire des offres de formation de la coopération internationale est rattachée à la DMP dans une nouvelle organisation dénommée Délégation à la Réforme de l’État et à l’Assistance technique (DREAT). Celle-ci créée par le décret n° 2008-182 du 28 février 2008 est rattachée au Secrétariat général de la Présidence de la République. 

En 2012, pour renforcer et marquer les attentes relatives à la modernisation de l'administration, les nouvelles autorités accordent le statut de délégation générale à l'institution qui devient Délégation générale à la Réforme de l’État et à l’Assistance technique (DGREAT). Cette décision est matérialisée par le décret n° 2012-1223 du 5 novembre 2012 portant répartition des services de l’Etat et du contrôle des établissements publics, des sociétés nationales et des sociétés à participation publique entre la Présidence de la République, la Primature et les ministères.

La DGREAT est notamment chargée :       

  • de veiller à l’adaptation permanente de l’organisation des services des secteurs public et parapublic et des collectivités locales ;  
  • de développer dans l’Administration publique la culture de responsabilité, de transparence et de performance ;   
  • de coordonner la politique de coopération technique.

En 2013, le BOM est restauré à la faveur du décret n° 2013-1225 du 04 septembre 2013  portant répartition des services de l'Etat et du contrôle des établissements publics, des sociétés nationales et des sociétés à participation publique entre la Présidence de la République, la Primature et les ministères.

A la faveur du décret n° 2016-300 du 29 février 2016 portant création et fixant les règles d'organisation et de fonctionnement du BOM, des innovations majeures ont été apportées. Il s'agit notamment du détachement de la Direction de l'Assistance technique (DAT), du renforcement de ses missions avec la promotion de la Gestion axée sur les Résultats (GAR) et enfin de son organisation en pôle en lieu et place des directions. 

Le BOM veille à l’amélioration continue des performances de l’Administration publique, à travers l’adaptation permanente de l’organisation des services administratifs aux mutations de l’environnement économique social et technologique. Il coordonne également la mise en œuvre de la politique de formation permanente des agents de l’Etat.

Dans ce cadre, il a élaboré une stratégie de modernisation de l’administration publique appelée schéma directeur.Ce document décline les axes de réforme à entreprendre pour une plus grande efficacité de l’action publique. L’enjeu consiste à développer une administration orientée vers la performance en vue de la satisfaction des besoins des citoyens.

 

Actualités Récentes

Bureau Organistion et Methodes Building Administratif 1er Etage - Avenue Leopold Sedar Senghor, Dakar

 

Réalisé par l'ADIE